Suivi de la thèse

Campus Saint-Germais-des-Prés

Université Paris Cité

© Tous droits réservés

Direction / codirection de thèse

Vous trouverez sur le lien suivant la liste des directeurs.trices possibles au sein de l’ED 624

Codirection

L’inscription en codirection (avec un-e directeur-trice HDR) se fait selon la même procédure à la première inscription en doctorat. Le dossier de candidature comprend un encadré réservé à la codirection.

Si une codirection est mise en place au-delà de la première année, il faudra demander auprès de l’École doctorale le formulaire de demande de codirection, avant la fin de la deuxième année de doctorat.

  • Quelle différence entre codirecteur-trice et co-encadrant-e ?

– le/la codirecteur-trice a obtenu son HDR

– le/la co-encadrant-e n’a pas d’HDR

-> la codirection doit être indiquée dès l’inscription en première année (formulaire dans le dossier de candidature)

La codirection engage la responsabilité des deux co-directeur-trices quant au bon déroulement de la thèse.

  • Je vais changer de directeur-trice de thèse / de codirecteur-trice de thèse, comment procéder ?

–> voir la page dédiée : https://doctorat.u-paris.fr/doctorat-changement-directeur-ou-codirecteur/

  • Peut-on avoir un codirecteur-trice de thèse non rattaché à Université Paris Cité ?

Oui, mais lorsqu’un-e codirecteur-trice vient d’une autre université, une convention de codirection doit être établie pour toute la durée de la thèse. La codirection doit être indiquée dès l’inscription en 1ère année de thèse. La convention de codirection sera alors mise en place pour que votre codirecteur soit enregistré une fois la convention finalisée.
Attention : il n’est pas possible d’être encadré pas plus de 2 directeur-trices selon l’article 16 de l’arrêté du 25 mai 2016 (un troisième codirecteur peut être déclaré uniquement si ce dernier est issu du monde socio-économique)

Codirection internationale

  • Quelle différence entre thèse en cotutelle et codirection internationale ?

Principe de la cotutelle :
2 directeur-trices de thèse : 1 Université Paris Cité / 1 établissement étranger
2 inscriptions : une payante, la seconde exonérée
double diplôme (Université Paris Cité + établissement étranger)

Principe de la codirection internationale :
2 directeur-trices de thèse : 1 Université Paris Cité / 1 établissement étranger
une seule inscription : Université Paris Cité
un seul diplôme : Université Paris Cité

Comité de Suivi Individuel (CSI)

Rôle du CSI

Article 13 – Arrêté du 25/05/2016

Un comité de suivi individuel du doctorant veille au bon déroulement du cursus en s’appuyant sur la charte du doctorat et la convention de formation. Il évalue, dans un entretien avec le doctorant, les conditions de sa formation et les avancées de sa recherche. Il formule des recommandations et transmet un rapport de l’entretien au directeur de l’école doctorale, au doctorant et au directeur de thèse.
Il veille notamment à prévenir toute forme de conflit, de discrimination ou de harcèlement.
Les modalités de composition, d’organisation et de fonctionnement de ce comité sont fixées par le conseil de l’école doctorale. Les membres de ce comité ne participent pas à la direction du travail du doctorant.

Article 11 – Arrêté du 25/05/2016

(…) L’inscription est renouvelée au début de chaque année universitaire par le chef d’établissement, sur proposition du directeur de l’école doctorale, après avis du directeur de thèse et, à partir de la troisième inscription, du comité de suivi individuel du doctorant. (…)

La réunion du comité doit être vue comme une opportunité pour le/la doctorant-e de présenter ses travaux réalisés pendant l’année et ses projets, d’exposer les éventuelles difficultés qu’il/elle aurait pu rencontrer dans tous les domaines (scientifiques, matériels, relationnels…). C’est aussi l’occasion de profiter de conseils et de recommandations grâce à un regard extérieur sur le déroulement de la thèse.

De plus, l’avis positif du comité de suivi est indispensable pour permettre la réinscription en thèse à partir de la 3ème inscription.

Modalités fixées par le conseil de l’ED 624

Le comité de suivi comprend au moins deux personnes, dont au moins un homme et une femme, choisi-es pour leurs compétences scientifiques dans le champ de la thèse et qui ne participent pas à la direction du travail du/de la doctorant-e, parmi lesquelles au moins un-e enseignant-e-chercheur-e ou chercheur-e HDR (éventuellement émérite), dont un-e au moins extérieur-e au laboratoire de la thèse.

Le comité de suivi est proposé par le/la doctorant-e, et validé par le bureau de l’ED. Sa composition peut être modifiée sur demande d’une des parties précitées. Le/la doctorant-e peut demander à être assisté-e par un-e représentant-e des doctorant-es, au sein de son laboratoire ou de l’ED.

Le comité de suivi prévoit, sous la responsabilité du/de la directeur-trice de thèse, un entretien annuel, en l’absence de la direction (et codirection éventuelle) de la thèse, à l’issue duquel il est rédigé un rapport établi selon le formulaire fourni par l’ED. Ce document renseigné doit être restitué à l’ED. L’entretien pourra avoir lieu par visioconférence.

Dans le cas des cotutelles, le comité de suivi sera organisé selon les modalités prévues dans la convention de cotutelle ; en l’absence de clause spécifique, les modalités ci-dessus s’appliquent.

Proposition de composition de CSI

Comment composer son CSI

Compte rendu d’entretien annuel CSI (rapport)


La date limite de retour des propositions de composition de CSI des doctorants de 1ère année est fixée au 15 décembre 2022


Le/la doctorant-e doit veiller à garder un exemplaire du formulaire. Il lui sera demandé lors de la constitution du dossier de demande de dérogation pour la réinscription. En effet, l’avis favorable du CSI conditionne la réinscription à partir de la 3ème année.

Cotutelle internationale de thèse

L’inscription en cotutelle se fait selon la même procédure à la première inscription en doctorat. Dans la mesure où elle engage un-e directeur-trice de thèse étranger-e et une université étrangère (et prévoit des séjours également repartis entre les deux universités et les équipes de recherche correspondantes), elle fait l’objet de négociations et d’une convention particulière.

Celle-ci est rédigée selon un accord-cadre adapté au cas précis, soumise à la signature des Président-es des deux universités. Le document prévoit notamment la langue dans laquelle sera rédigée la thèse, celle dans laquelle sera rédigé le résumé.

La cotutelle impose l’inscription dans les deux universités et permet l’obtention du double diplôme.
En revanche, la thèse n’est soutenue que dans un seul des deux établissements.

C’est le Service des Relations internationales qui a en charge la négociation et l’établissement des conventions de cotutelle.

Vous pouvez voir toutes les informations concernant les cotutelles sur le site de l’université.

ATTENTION : les demandes de cotutelle sont à finaliser lors de l’inscription en première année.